Archive for avril 2014 | Monthly archive page

posted by on Cosmétiques Bio

Pour chaque produit cosmétique, un étiquetage détaillé comportant un certain nombre de mentions doit figurer sur les emballages ou l’étiquette du produit lui-même.

– le nom du laboraNom du fabricant-adressetoire qui fabrique le produit cosmétique, sa raison sociale, son adresse ou celle de la personne responsable de la mise sur le marché dudit produit,

– la fonction du produit cosmétique : gel lavant moussant, nettoyant, crème de jour, crème de nuit, lait pour le corps, huile soin pour les cheveux….

 

– le poids (en volume ou en grammes) sauf pour les petits emballages (moins de 5g ou 5ml ou pour les minidoses et échantillons)

– le numéro de lot ou la référence du produit,

Numéro de lot

– la date de durabilité minimale. On entend par là, la date jusqu’à laquelle le produit cosmétique remplira pleinement ses fonctions, à condition d’avoir été conservé dans des conditions optimales (à l’abri des fortes chaleurs ou des éclairages spot très lumineux par exemple). Cette mention peut apparaître sous la forme « A utiliser de préférence avant… »

– la PAO (PAOPériode Après Ouverture), symbolisée par un pot ouvert sur lequel figure un chiffre et un M. Il s’agit de la validité de votre produit cosmétique une fois ouvert, exprimée en mois. Les durées sont variables (3M mais aussi 36M) et varient en fonction de la composition du produit (présence d’eau, substance pulvérulente uniquement…). Vous savez donc maintenant ce qu’il vous reste à faire : écrire sur l’étiquette de votre produit cosmétique la date à laquelle vous commencez votre première utilisation !

INCI– la liste des ingrédients qui entrent dans la composition du produit cosmétique, dans l’ordre décroissant de leur importance. C’est ce qu’on appelle la nomenclature INCI (International Nomenclature for Cosmetical Ingredients). Et c’est là que les choses se compliquent, vous l’aurez bien compris ! Cette liste, souvent longue et écrite dans de minuscules caractères vous donne déjà du fil à retordre pour en décortiquer les mots avec justesse ; vient ensuite l’étape de la traduction puisque les composants apparaissent le plus souvent en latin ou en anglais (or, nous sommes tous loin de maîtriser la langue de Shakespaere, encore moins lorsqu’il s’agit de botanique, de tensio-actifs….).

Alors, pour vous simplifier, retenez les éléments suivants :

– les premiers ingrédients cités sont les plus significatifs et les plus présents dans la formulation gloable (eau, huile, glycérine…),

– les ingrédients de fin de liste sont souvent les conservateurs, les colorants, les parfums,

– et pour tout le reste, vous trouverez une aide précieuse à la traduction sur le site de l’Observatoire des Cosmétiques http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredients ou encore celui de Rita Steins http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php

Bon déchiffrage maintenant !

*les données fournies pour l’illustration de l’article concernent le Shampoing Fortifiant des Laboratoires Gravier