Archive for février 2018 | Monthly archive page

posted by on Conseils de saison, Maquillage Bio

1 comment

C’est une question qui revient souvent sur les forums, les réseaux sociaux, dans une démarche ZD (Zéro Déchet)…La réponse la plus courante est la suivante : « Je me démaquille à l’huile ». Cette solution n’est qu’une partie de la réponse, il manque le plus important, ce qui suit.

huile vegetale

huile vegetale

Se démaquiller à l’huile, OUI, mais pas seulement… Voici quelques éclairages :

Se démaquiller signifie littéralement enlever les traces de maquillage mais en esthétique, se démaquiller, c’est aussi laver, nettoyer son visage.

En effet, l’huile est un corps gras. Elle va donc dissoudre et

produits-de-maquillage

produits-de-maquillage

solubiliser le maquillage,également composé de corps gras (huiles pour les fonds de teint, cires, beurres, huiles pour les rouges à lèvres, cires pour les ricils waterproof….). En revanche, l’huile n’aura aucun pouvoir nettoyant à elle seule. Le rôle de l’huile, c’est bien de nourrir, d’apporter du gras à la peau

 

En effet, votre peau est composée à la fois de corps gras (le sebum) et d’eau (la sueur), c’est ce qu’on appelle le FHL (Film Hydro Lipidique). Alors, le démaquillage à l’huile, c’est la première phase du démaquillage, à savoir la dissolution du maquillage. Il faut ensuite utiliser un produit adapté au visage, quelle qu’en soit la structure galénique (syndet, pain dermatologique, mousse nettoyante, lait, gel moussant…), pour entraîner les impuretés en suspension, aussi bien huiles qu’eau, aussi bien sebum que sueur, et faire peau nette.

Un bon démaquillage ou un bon nettoyage peut se penser comme tel :

Hydrolat

  • un produit spécifique démaquillant ou une huile végétale

  • un produit lavant visage pour parfaire le démaquillage initié et nettoyer son visage

  • suivi d’une application d’eau thermale ou d’eau florale

Côté matériel ou accessoires, le plus simple est souvent le mieux : nos mains font un travail remarquable, tout en douceur. Pour celles qui préfèreraient utiliser la version « coton », vous pouvez préférer les lingettes écologiques. J’ai un attachement tout particulier pour celles de Bou de Nature (engagement solidaire et local).

Ce sujet peut être abordé en soin avec des conseils personnalisés afin de connaître l’huile qui vous convient, l’hydrolat qui répond à vos exigences de peau. Pour ce faire, la prestation Beauté mode d’emploi est la plus adaptée. Des précisions plus spécifiques vous seront apportées en fonction des besoins de votre peau (son type, son état…).