L’acné de rentrée et les soins visage adaptés

Nov
2013
26

posted by on Conseils de saison, Produits Bio Visage

Une réalité souvent consécutive à l’exposition solaire. En effet, sous l’effet des Ultra Violets (U.V.), la peau va peu à peu se colorer. Ce hâle correspond à un mécanisme de protection de la peau qui réagit en « brunissant » pour se protéger des rayons. Le soleil va également provoquer un épaississement cutané qui retient le sebum, l’empêchant de s’écouler librement. Ce dernier ressort alors plus tard en excès, laissant place à des imperfections cutanées.

Petits boutons localisés, granulosités, imperfections sont alors parfois de véritables contrariétées de rentrée. Voici quelques pistes de réflexion et quelques gestes qui pourront peut être vous aider :

(a) un bon nettoyage du visage bi-quotidien (matin et soir) avec un agent lavant (lait/mousse démaquillante, pain sans savon, gel moussant spécifique visage…)

(b) un gommage régulier (environ une fois par semaine) pour affiner le grain de la peau

(c) des produits cosmétiques de soin adaptés et doux pour « passer le cap »Argile blanche

– l’argile que l’on peut utiliser en masque ou cataplasme de manière localisée. Vous la trouverez prête à l’emploi sous forme de pâte en tube chez Cattier, Argilez ou encore Laino… Il en existe de différentes couleurs (verte, blanche, rose, jaune) et à chaque couleur correspond une application particulière ; prenez donc conseil pour savoir laquelle vous sera la plus adaptée.

Lotion Adolescence

– un tonique sous forme d’eau florale (ie sans alcool) ou de lotion (mélange d’eaux florales) réputées pour leur propriétés antiseptiques, apaisantes, purifiantes ou encore adoucissantes.

– des produits de soin à appliquer localement, type stylo anti-imperfections.

(d) du bon sens : ne pas toucher sans arrêt ces imperfections au risque de de créer une réaction encore plus disgracieuse, ne pas tenter de « percer » ces petits boutons au risque de faire bien pire que mieux. En effet, une partie seulement des impuretés s’évacue à la surface de l’épiderme (partie visible), l’autre restant emprisonnée dans le derme et contribuant à « propager » le phénomène.

(e) un maquillage adapté qui vous permettra d’atténuer ces imperfections, à l’aide de correcteurs couleurs notamment. Là aussi, les teintes varient (orange, vert, beige) ainsi que les usages et les formes galéniques ; demandez donc conseil à votre conseillère beauté habituelle (esthéticienne, para-pharmacie, pharmacie, maquilleuse professionnelle…).

Pour résumer, s’armer de patience, accompagner la peau, et si cet épisode dure trop longtemps, consulter un professionnel, le dermatologue.

Tags: ,