posted by on Non classé

Amélie est organisatrice d’évLoic-Junko-1080p-45énements heureux. Quels sont-ils ? Des mariages, des mariages et encore des mariages ! Eh oui, cette jeune femme met son talent à votre service pour faire de ce jour unique, un moment qui soit à votre image. Très attentive, à l’écoute, elle saura vous entendre et vous proposer la journée dont vous rêvez . L’organisation, la coordination, le choix des prestataires, des lieux, les adresses, le dressage des tables, la décoration intérieure et extérieure….tout, absolument tout, elle y aura pensé ! Et si vous souhaitez un mariage véritablement atypique, elle pourra également vous le proposer car elle est l’une des deux créatrices du salon Salon Bonnie & Clyde
https://www.facebook.com/salonbonnieandclyde

Alors, n’hésitez plus, elle saura être votre pilier dans ce moment tellement émouvant et parfois bouleversant.
Amélie a également bien d’autres talents (Do It Yourself, soirées thématiques) que je vous laisse découvrir sur son site : http://www.un-chouette-event.fr/
Vous pouvez également suivre son actualité sur sa page Facebook :
https://www.facebook.com/pages/Un-Chouette-Event/168972716590576?fref=ts

posted by on Conseils de saison, Ongles, Produits Bio Corps, Produits Bio Visage, Produits d'Hygiène Bio

A l’approche des fêtes, je vous propose de retrouver ici toutes sortes de suggestions pour vos cadeaux de fin d’année. Elles s’articulent autour des cosmétiques et vous sont proposées sous forme d’écrin à thème. Je vous laisse les découvrir !reve de douche

Rêve de Douche (25 €) : Cet écrin est pensé pour un rituel de beauté sous la douche. Il est placé sous le  signe de la relaxation avec la lavande et se compose :

– d’un loofah, pour exfolier,

– d’un savon naturel à la lavande,

– d’une huile de massage bio à la lavande à appliquer au sortir de la douche afin de prolonger la détente et de nourrir la peau.

Rêve de Bain (20 €) : Un écrin reve de bainpour le bain, sur la thématique de la détente avec encore et toujours la lavande pour thème principal. Il se compose :

– de sels de bains à la lavande (produit local)

– d’un savon naturel à la lavande (produit local)

– d’un loofah

L’Apothéose (37 €): cet écrin rassemble tous les indispensables pour un moment complet de détente. Un spa à la maison ? Une parenthèse douceur ? Oui c’est possible, avec :lapothéose

– des sels de bains à la lavande (produit lorrain)

-un  loofah,

– un savon naturel à la lavande (produit lorrain)

– une huile de massage à la lavande,

– une eau florale de lavande à déguster (produit lorrain)

Doigts de Fées (15€) :Un écrin pour prendre soin de nos mains particulièrement Doigts de Féesmalmenées en période hivernale. Vous y trouverez :

– une lime à ongles « pailletée » (les couleurs varient) ou design

– un repousse cuticules, pour une manucure parfaite

– un polissoir minute, pour faire briller la plaque de l’ongle très  naturellement

– un beurre de karité, pour nourrir et protéger vos mains pendant toute la saison

Brise ExquiseBrise Exquise (10 €) : rituel du matin et/ou du soir, je vous propose de placer dans cet écrin

– une lotion cosmétique de votre choix

– 7 disques à démaquiller en coton et chanvre bio, lavables et réutilisables (fabrication locale)

 

 

 

Petit Lutin (17 €) : une tendre pensée pour nos jeunes bambins apetit lutin (1)vec :

– un lait de toilette,

– un shampoing gel,

– une lingette en chanvre et coton bio, réutilisable (produite localement)

Bulles de Savon (15 €) : 3 savons au choix parmi la gamme lavande, orange, neutreBulles de savon

monsieur

Et pour Monsieur (15€) : Un écrin plein de simplicité et d’efficacité avec :

– un savon de rasage,

– un savon barre shampoing, soit pour cheveux secs, soit pour cheveux gras

posted by on Conseils de saison, Cosmétiques Bio, Produits Bio Corps, Produits Bio Visage

Composition autobronzantComposition :
Mais quelle est donc cette substance, contenue dans l’autobronzant, qui permet d’obtenir un joli teint hâlé, sans même s’exposer ? La Dihydroxyacétone. C’est l’ingrédient incontournable ; ensuite, d’autres ingrédients interviennent de manière variable en fonction de la forme galénique.

Mode de fonctionnement :Et oui, c’est la présence de cette substance dans la formulation cosmétique qui va réagir avec la couche cornée de votre peau (les cellules mortes) et induire un brunissement de cette dernière. C’est ce qu’on appelle, en terme technique, la réaction de Maillard.

Formes galéniques : l’autobronzant se trouve sous différentes formes : crème, lait, gel, spray, voire même lingettes. A chacun ses avantages, à chacun ses inconvénients ! La solution : trouver celui qui vous convient le mieux.

Les lingettes vous permettent peut être d’appliquer assez facilement et uniformément le produit mais sont un désastre absolu au regard de la planète et ne se prêtent pas à un dosage précis du produit. Elles correspondent plutôt à une solution pré-établie, toute faite.

Brume AutobronzanteLes sprays sont pratiques, faciles, rapides à utiliser mais attention à l’effet « coulures »! 

La crème conviendra plus à de petites zones (visage par exemple) et le lait à des surfaces corporelles plus importantes. Bref, à vous de voir !

Mode d’emploi : Il faut d’abord avoir conscience que le hâle s’inscrit progressivement et qu’une seule application ne suffira pas à provoquer l’effet désiré. Si vous l’utilisez pour une occasion bien particulière (mariage, soirée…), prenez donc soin de vous y prendre un peu à l’avance (une bonne semaine à 10 jours).

Comme pour tout produit nouvellement utilisé, prenez soin de faire une touche test en appliquant un peu de produit à un endroit peu visible (intérieur du poignet par exemple) pour vous assurer de la bonne tolérance du produit. Il serait bien dommage de faire une réaction à quelques jours à peine d’un moment crucial !

LoofahComme la dihydroxyacétone réagit avec la couche cornée, il est primordial, pour obtenir le meilleur résultat possible, de gommer régulièrement la peau et de bien hydrater ensuite pour un effet naturel et uniforme. Mon conseil, utiliser le loofah sous la douche régulièrement. 

Ensuite, appliquer le produit avec ses mains en prenant soin de bien faire pénétrer le plus régulièrement possible. Prenez garde de n’oublier aucune zone et pour les endroits les plus susceptibles de se colorer de manière plus foncée (les coudes, les malléoles, les genoux), passez sur ces zones en dernier avec le peu de matière qu’il vous reste. Renouvelez l’application 48h après et observez le hâle se former. En fonction de l’intensité souhaitée, vous pourrez appliquer l’autobronzant tous les 2-3 jours.

Conseils pratiques :

N’hésitez pas à vous faire aider pour l’application sur des zones moins accessibles telles que le dos.

N’oubliez pas de vous laver les mains après l’application au risque de voir vos paumes se colorer. Vous pouvez aussi optez pour le port de gants afin d’éviter tout désagrément.

Favorisez le port de vêtements larges immédiatement après l’application et évitez les couleurs claires (blanc, crème…).

Pour qui ? Celles qui ne souhaitent pas s’exposer aux rayons du soleil mais qui aimeraient tout de même afficher un hâle, pour avoir bonne mine ou encore pour préparer un événement (mariage par exemple).

Précautions : N’oubliez pas qu’appliquer de l’autobronzant va colorer votre peau mais ne vous protègera aucunement du soleil. Il faut donc impérativement continuer à se protéger au quotidien, en fonction de son type de peau, de son exposition, de son lieu de vacances etc….L’autobronzant ne dispense pas de l’application d’un écran solaire de protection !

Des alternatives intéressantes...Lors de mes lectures, j’ai pu découvrir des alternatives au traditionnel autobronzant, que je vous livre ici :

–  l’eau de thé Aquatéal : http://www.aquateal.com/eau-bronzante-aquateal.html

– le bronzage au hénné de La Sultane de Saba,

– un masque autobronzant minute à faire soi-même : http://www.rtbf.be/video/detail_un-masque-autobronzant-en-2-minutes-avec-julien-kaibeck?id=1941806 (*)

(*) les produits précédemment cités n’ont pas été essayés et ne constituent en aucun cas, une incitation ou toute forme de publicité pour ces marques. L’institut Dulci Cura décline toute responsabilité concernant une mauvaise utilisation ou compréhension de ce texte.

Sur ce, je vous souhaite à toutes un bon été !

posted by on Cosmétiques Bio

Pour chaque produit cosmétique, un étiquetage détaillé comportant un certain nombre de mentions doit figurer sur les emballages ou l’étiquette du produit lui-même.

– le nom du laboraNom du fabricant-adressetoire qui fabrique le produit cosmétique, sa raison sociale, son adresse ou celle de la personne responsable de la mise sur le marché dudit produit,

– la fonction du produit cosmétique : gel lavant moussant, nettoyant, crème de jour, crème de nuit, lait pour le corps, huile soin pour les cheveux….

 

– le poids (en volume ou en grammes) sauf pour les petits emballages (moins de 5g ou 5ml ou pour les minidoses et échantillons)

– le numéro de lot ou la référence du produit,

Numéro de lot

– la date de durabilité minimale. On entend par là, la date jusqu’à laquelle le produit cosmétique remplira pleinement ses fonctions, à condition d’avoir été conservé dans des conditions optimales (à l’abri des fortes chaleurs ou des éclairages spot très lumineux par exemple). Cette mention peut apparaître sous la forme « A utiliser de préférence avant… »

– la PAO (PAOPériode Après Ouverture), symbolisée par un pot ouvert sur lequel figure un chiffre et un M. Il s’agit de la validité de votre produit cosmétique une fois ouvert, exprimée en mois. Les durées sont variables (3M mais aussi 36M) et varient en fonction de la composition du produit (présence d’eau, substance pulvérulente uniquement…). Vous savez donc maintenant ce qu’il vous reste à faire : écrire sur l’étiquette de votre produit cosmétique la date à laquelle vous commencez votre première utilisation !

INCI– la liste des ingrédients qui entrent dans la composition du produit cosmétique, dans l’ordre décroissant de leur importance. C’est ce qu’on appelle la nomenclature INCI (International Nomenclature for Cosmetical Ingredients). Et c’est là que les choses se compliquent, vous l’aurez bien compris ! Cette liste, souvent longue et écrite dans de minuscules caractères vous donne déjà du fil à retordre pour en décortiquer les mots avec justesse ; vient ensuite l’étape de la traduction puisque les composants apparaissent le plus souvent en latin ou en anglais (or, nous sommes tous loin de maîtriser la langue de Shakespaere, encore moins lorsqu’il s’agit de botanique, de tensio-actifs….).

Alors, pour vous simplifier, retenez les éléments suivants :

– les premiers ingrédients cités sont les plus significatifs et les plus présents dans la formulation gloable (eau, huile, glycérine…),

– les ingrédients de fin de liste sont souvent les conservateurs, les colorants, les parfums,

– et pour tout le reste, vous trouverez une aide précieuse à la traduction sur le site de l’Observatoire des Cosmétiques http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredients ou encore celui de Rita Steins http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php

Bon déchiffrage maintenant !

*les données fournies pour l’illustration de l’article concernent le Shampoing Fortifiant des Laboratoires Gravier

posted by on Bouche, Cosmétiques Bio, Maquillage Bio

Destiné à embellir les lèvres en les colorant ou en les rendant brillantes, le rouge à lèvres est sans doute le produit de maquillage préféré des femmes.HPIM2149

Avec une application répétée, pouvant aller de une à trois fois par jour, nous en faisons une consommation (au sens propre comme au sens figuré, eh oui, nous en avalons !!!) qui mérite de lui accorder notre attention et d’être vigilent sur sa composition. En effet, son application sur la muqueuse des lèvres et la proximité avec la salive expliquent sa disparition progressive au fil des heures de la journée. Eh non, le rouge à lèvres ne disparaît pas comme par enchantement, nous en mangeons une partie !

Un rouge à lèvres, c’est quoi ?

– de la cire (abeille par exemple), pour la consistance (c’est ce qui lui donne sa solidité),

– des corps gras (huile de jojoba, de sésame, de calendula par exemple), pour la facilité d’étalement, la souplesse, la douceur, la brillance.

– des pigments, pour la couleur,

– des nacres, pour le reflet et la lumière,

– des anti-oxydants, pour éviter le rancissement du produit cosmétiqueLes Rouges et Gloss

Alors, tant qu’à faire, tournons nous vers des produits de qualité, qui font la part belle aux composants végétaux issus de l’agriculture biologique. Pour vous aider dans cette démarche, je ne saurai que trop vous conseiller l’excellent article de l’ASEF (Association Santé Environnement France) qui fait un point très intéressant sur le fameux bâton de rouge. http://www.asef-asso.fr/ma-beaute/nos-conseils-pratiques/2034-comment-bien-choisir-mon-rouge-a-levres

Editions Medicis

Editions Medicis

Vous pouvez également vous référer à des ouvrages spécialisés qui ont fait ce travail de recherche et vous en livre les conclusions (Le Guide des Meilleurs Cosmétiques, en libre consultation à l’institut).

Et également revoir l’émission de France 5 La Quotidienne qui vous donne, en à peine 10 minutes, de précieux conseils pour choisir votre rouge à lèvres en étant avertie !

http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/rouge-a-levres-le-baton-de-dynamite-des-femmes_157842

 

posted by on Partenaires

logo LCDPBienvenu à tous les parents, enfants, grands-parents, tantes, oncles, cousins, cousines, ami(e)s…. Des idées, des sorties, des manifestations, des loisirs, des rencontres, des adresses de qualité autour d’une thématique : celle de la famille et plus particulièrement des parents et de leurs jeunes enfants (0-12 ans) sur la région nancéienne et le département.

La Cour des Parents, c’est :

Une mine d’informations, de trésors en tous genres, une merveilleuse idée, ingénieuse et très précieuse ! Bref, en un mot : l’indispensable !

Je vous laisse découvrir avec plaisir et vous charge de relayer l’information.

posted by on Maquillage Bio

Le grand soir approche, il est temps de se poser les bonnes questions :

– tout d’abord, définir sa tenue en fonction de la thématique de la soirée à laquelle vous assistez,

– agrémenter votre tenue d’accessoires divers (boucles d’oreilles, sautoirs, bracelets, bagues, foulards, ceintures…). Inutile de surcharger, l’essentiel est d’apporter une touche d’originalité discrète mais présente.

– une fois ces paramètres définis, se souvenir des cours d’auto-maquillage sur l’harmonie pour ne pas commettre d’erreur fatale ! Lorsque vous aurez déterminé l’harmonie globale, faites vous plaisir dans la palette de couleurs référentes et n’hésitez pas à oser des mélanges que vous faites rarement, c’est le moment de surprendre et d’étonner  !

Lors de la réalisation de votre maquillage, vous pouvez :

– prêter une attention toute particulière à votre teint afin de rayonner. Lumière et matité pour un effet longue durée.

– jouer l’intensité en osant et accentuant les couleurs,

HPIM2144– souligner le regard en utilisant de l’eye-liner (noir) ou glitter (pailleté). Dans ce dernier cas, on évitera l’étape suivante avec les paillettes au risque de ne plus savoir dans quelle direction vous regarder !!!!

– apporter de l’éclat avec de la nacre superposée au fard ou de la brillance en utilisant les paillettes à bon escient (tout autour de l’orbiculaire d’un oeil, coin interne de l’oeil pour la lumière, arcade sourcilière…)

– les faux-cils (individuels ou sous forme de franges) pourront être posés pour cette occasion. Les dessins au coin de l’oeil (vers la tempe) seront les bienvenus et les strass et bijoux également…….mais une fois encore, cantonnez-vous à une partie du visage !

– ayez la main légère sur le blush, l’idée est d’harmoniser votre maquillage en apportant de la couleur,

HPIM2147– insistez sur la bouche en créant du volume et de l’intensité. Pour un meilleure tenue, n’hésitez pas à superposer les couches et à user du crayon, du rouge à lèvres et du baume ou gloss pour le volume.

 

– le must serait d’accorder vos mains à votre maquillage en laissant libre cours à votre imagination.

A vos pinceaux et bon réveillon à toutes !

posted by on Conseils de saison

Le froid s’installe et nos lèvres sont les premières à craquer. Viennent ensuite nos mains, elles aussi fortement exposées et fragilisées par les gelées, les lavages réguliers, les applications répétées de solutions hydroalcooliques… sans oublier la peau (visage ou corps), qui, elle aussi, au fil de l’hiver, finit par accuser le coup. Face à cette avalanche de désagréments, réagissons et tentons de trouver des solutions.

Pour les lèvres : très sensibles du fait de leur exposition permanente aux conditions climatiques, il est nécessaire d’en prendre soin en nourrissant, voire même en réparant si les fissures et gerçures sont déjà à l’ordre du jour. La solution, vous la connaissez toutes, le baume à lèvres. Mais que contient-il ? De quoi est-il fait, comment va t-il remplir les fonctions que vous en attendez ?
Pour en savoir plus sur cet incontournable, rendez-vous d’ici quelques jours dans la rubrique produit cosmétique mais pour l’heure, sachez que les sticks à base d’huiles végétales (olive par exemple) ou beurre de karité vous assurent une protection de qualité.

Pour les mains : tout comme les lèvres, les mains sont fortement exposées à toute sorte d’agressions. Elles peuvent néanmoins être recouvertes, assurant déjà une bonne protection de base. Est-il nécessaire de rappeler que porter des gants lors des sorties extérieures apporte une aide précieuse ? Et que faire de même pour réaliser ses travaux ménagers l’est tout autant. En effet, des gants en laine ou en cuir doublé de soie assureront une première isolation. Pareillement, les tâches quotidiennes seront mieux vécues par vos mains si vous les protégez des agents détergents et de l’humidité (pour les nettoyages à base d’eau). Optez pour des gants non étriqués, souples, laissant place aux mouvements et n’hésitez pas à doubler les couches (soie sous le cuir, coton fin sous le latex), la protection n’en sera que meilleure !

D’autre part, après chaque lavage, prendre soin de bien se sécher les mains, ne laissant place à aucune trace d’humidité, facteur d’aggravation de la déshydratation.

Et enfin, une fois la journée terminée, accorder un moment de soin pour ses mains en les enduisant d’une composition nourrissante, protectrice et réparatrice : le beurre de karité ; tout en effectuant un auto-massage………prélude au sommeil garanti !

Pour le corps : sécheresse cutanée, plaques, dartres, frottement du pantalon désagréable sur les jambes….toutes ces sensations vous parlent ? Alors, une nutrition des couches superficielles de l’épiderme est nécessaire. Dans ce cas, tous les produits (laits, huiles, huiles sèches…) seront les bienvenus et pour les parties les plus atteintes, le Beurre de Karité pourra être utilisé de manière plus locale et ciblée.

Vous l’aurez bien compris, le Beurre de Karité a de multiples bienfaits et de nombreuses utilisations possibles. En été aussi d’ailleurs………rugosité des coudes ou des talons trouveront une solution dans l’application de beurre de karité.

 

posted by on Cosmétiques Bio

Nombreuses sont ses propriétés, tout autant le sont ses fonctions : petit point sur un produit très riche (au sens propre comme au sens figuré).

Beurre de KaritéLe beurre de karité est un beurre végétal provenant d’un arbre, l’arbre à karité. C’est en Afrique de l’ouest que l’on trouve cette espèce qui donne des fruits dans lesquels se loge une amande. Cette dernière va être concassée, torréfiée, broyée pour obtenir une pâte qui sera ensuite immergée d’eau bouillante afin de faire ressortir la matière grasse en surface. C’est cette matière grasse extraite qui donne le beurre de karité.

Propriétés : (a) nourrissant,(b) réparateur, (c) protecteur

Utilisation : ( a) pour les mains en guise de crème, (b) pour les rugosités des talons et des coudes, (c) pour les pointes des cheveux secs et cassants, (d) en baume pour les lèvres, (e) en application locale sur les sécheresses cutanées corporelles.

Mode d’emploi : prélever une petite noisette de baume du pot, le déposer au creux de vos mains et le masser pour le rendre plus facile à travailler. Une fois réchauffé par la chaleur de vos mains, l’application sera plus aisée.

 

 

posted by on Partenaires

Un complément aux techniques esthétiques manuelles et aux cosmétiques, la naturopathie vous aidera à accompagner votre peau de l’intérieur. Vous bénéficierez ainsi d’une approche globale de votre beauté…et de votre santé. Car la naturopathie, ce n’est pas seulement le soin de la peau, c’est aussi une autre vision de sa santé, une approche différente, active, responsable, qui fait appel tant à la phytothérapie qu’à l’aromathérapie (entres autres….).

Laetitia NB

Femme multi casquettes, Laëtitia vous accueille dans son cabinet pour vos consultations en naturopathie et vous propose également des formations, stages, cours de danse afro-contemporaine et/ou danse therapie.

Retrouvez son actualité sur : http://www.sante-bien-etre-au-naturel.com